samedi 18 octobre 2014

Les ailes d’émeraudes (Alexiane DE LYS)


Détails sur le produit




  •  Les ailes d’émeraudes (Alexiane DE LYS)
  • Broché: 704 pages
  • Editeur : Nouvelles Plumes (2014)
  • Langue : Français
  • ASIN: B00N4O5WJ8
Mon résumé :

A 6 ans, Cassiopée a réchappé à l’accident de voiture qui a tué sa mère. Depuis, elle habite dans un orphelinat, tenu par une femme riche. Elle y est plutôt heureuse. Mais étant sur le point de fêter son dix-huitième anniversaire, elle doit songer à la suite de sa vie.
Par peur de faire souffrir les autres enfants de l’orphelinat qui la considèrent comme leur grande-sœur, elle s’enfuit dans la nuit. Seule, dans la ville, elle parvient à trouver un travail. Mais un soir, elle est agressée par deux inconnus… et sauvée par un mystérieux garçon «  Gabriel » qui dès lors semble être sans arrêt sur sa route.
Il finit par lui révéler qu’elle appartient au peuple des Myrmes, des êtres dotés d’ailes et de grands pouvoirs sensoriels. Il l’emmène dans le village de ces êtres particuliers.

Mon avis :

Qui a dit que les premiers romans devaient être courts? C’est en tout cas loin d’être le cas de celui-ci. Elle a beau avoir seulement 20 ans, sa jeune auteur y bâtit une histoire très complexe et comportant de  personnages et de (trop ?) nombreux rebondissements.
J’ai apprécié de ne pas être parachutée  au bout de 10 pages dans le monde des Myrmes, d’avoir le temps d’apprendre  à connaître Cassiopée dans son univers quotidien, à l’orphelinat puis dans la vie «  adulte » qu’elle se crée.
J’ai apprécié les rebondissements qui précèdent son entrée dans le monde magique des Myrmes. J’ai aimé le monde des Myrmes crées par l’auteur, un monde loin d’être manichéen, et avec des personnages qui ont de l’épaisseur.

Cependant j’ai parfois moins aimé la «  jeunesse »de l’écriture de l’auteur : l’utilisation d’expression un peu trop «  orale » à mon goût,
Si j’ai bien aimé les trois quarts du roman je dirai que la fin m’a un peu ennuyée, trop «  fleur bleue » je dirai et surtout un peu trop longue. (J’avoue avoir sauté des pages et  survolées de grands paragraphes à la fin.)
Un avis un peu mitigé dirai-je même si je tire mon chapeau au travail fourni par l’auteur pour ce pavé !

Merci à Mr Paris pour cet envoi.
Je le rajoute pour la ligne adulte, dans la catégorie couleurs du challenge petitbac 2014
petit bac 2014

Aucun commentaire:

Publier un commentaire