dimanche 12 janvier 2014

Pièce rapportée ( Hélène Lenoir)



Détails sur le produit

  •  Pièce rapportée ( Hélène Lenoir)
  • Broché: 189 pages
  • Editeur : Les Editions de Minuit (8 septembre 2011)
  • Collection : ROMANS
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2707321656
  • ISBN-13: 978-2707321657




L’histoire de ce livre ressemble à ce qui se passe avec l’effet domino.
Patiemment, pendant toute sa vie, Elvire a tout fait pour tout se passe bien, pour pouvoir s’intégrer dans la famille Bohlander. Combien de fois a-t-elle ravalé sa salive pour ne pas dire ce qu’elle pensait ? Combien de fois a-t-elle accepté les petites mesquineries des uns et des autres à son égard en faisant semblant de ne rien ressentir.
Mais dans cet ensemble de dominos bien rangés et alignés, une pièce vacille et tombe. C’est Claire la pièce qui vacille. Et c’est l’accident qui lui arrive qui fait tout tomber.
Claire, 24 ans est renversée par un motard….. Survivra-t-elle ? Au cours des jours qui suivent, Elvire s’interroge. Elle analyse la réaction de son mari face à cet accident, la façon dont il la traite. Et tout s’éclaire sous un nouveau jour, et tout l’équilibre d’Elvire est remis en question….
Mais existait-il vraiment un équilibre ? ou tout cela n’était-il qu’illusion ? Et est-il bien nécessaire de continuer à faire semblant ? Ne serait-il pas temps de tout envoyer valser ? Ne serait-il pas temps pour Elvire de vivre enfin pour elle ?   

Mon avis….
J’espère que vous excuserez mon piètre résumé. :-(  Comme à chaque fois, c’est un livre coup de poing qu’Hélène Lenoir a écrit ici. Et comme à chaque fois c’est également un livre dense et intense.
Il y a peu de place pour la contemplation. L’écriture est "stressée", les personnages nous livrent leurs pensées les plus intimes au gré de leur émergence dans leur cerveau.Ils nous livrent leurs tripes.
J’ai beaucoup aimé le personnage d’Elvire. J’ai eu un peu envie de l’envoyer bouler quand on voit tout ce qu’elle a fait pour intégrer la famille de son mari ; on s’interroge sur sa relation avec «  Class »….. Mais j’ai admiré sa façon de se remettre en cause, de réanalyser sa vie, de révéler ses failles. J’ai jubilé à la fin quand elle commence enfin à s’assumer….
C’est aussi l’histoire de la force d’un amour. Car l’amour qu’Elvire éprouve pour sa fille Claire est celui qui va la pousser à tout faire éclater, à accepter beaucoup mais c’est aussi en acceptant la réalité de certaines choses qu’Elvire va pouvoir s’affranchir du poids de cette famille et de cet amour ! 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire