mardi 9 juin 2015

Une nouvelle tentative d'atelier d'écriture ...



...............Merci d'avance de votre indulgence.... 



http://www.bricabook.fr/wp-content/uploads/2015/06/pont-des-arts.jpg

Alors c’est là. Il ressemble à ça l’endroit où l’on a scellé notre amour. L’endroit où l’on a rendu les choses concrètes. Je ne me souvenais pas de cette vue sur Paris, sur ces deux ponts. Aujourd’hui, ce sont les péniches, la lumière du soleil sur la pierre, qui attirent mon regard. A l’époque, mon regard était porté ailleurs. Je n’avais d’yeux que pour lui. Je ne voyais que lui, au propre comme au figuré….
Il était si beau ; des yeux bleus, des cheveux bruns… et ce sourire…
Il me faisait fondre ce souvenir. Je m’y noyais dans son regard. Il en émanait une telle tendresse, un tel respect… Un regard de lui et je me sentais capable d’abattre des montagnes, d’aller au bout du monde.
Et oui, moi, la fille qui faisait tout pour se faire toute petite, je me sentais grandie…
Un regard tel que je me suis mise à tout voir à travers lui, à ne plus voir qu’à travers lui. J’ai commencé à aimer ce qu’il aimait, à détester ce qu’il détestait, à rire quand il riait… à être comme son ombre ; à rester dans son ombre. Je suis devenue son ombre. Mais à être dans son ombre, à être son ombre, il a fini par ne plus me distinguer du reste, à ne plus me voir. Il m’a perdu. Je me suis perdue…

Et maintenant… il ne me reste plus de nous que ce cadenas. Un ridicule morceau d’acier, perdu au milieu de milliers d’autres, accroché sans utilité sur un pont.
Et bientôt, il ne restera plus rien de ce cadenas. Ils vont l’enlever… il ne restera plus de traces de notre histoire.
Si, il reste un cœur noyé comme la clé que l’on avait jeté dans Seine après avoir fermé le cadenas. J’aimerai trouver la clé. Je voudrais pouvoir l’ouvrir moi-même ce cadenas, l’enlever. Peut-être que ce geste permettrait de libérer mon cœur, de pouvoir l’ouvrir à nouveau à quelqu’un… pour le moment, il est fermé…


7 commentaires:

  1. Beau texte !
    Ah l'amour rend aveugle ;) - elle est allée jusqu'à être sa copie conforme, son ombre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci ... même si je ne mérite pas ce compliment!

      Supprimer
    2. Mais pourquoi donc?
      Même si vous avez rendu après les autres, je trouve que le texte est bien construit tout de même :)

      Supprimer
  2. trop top ! au plaisir de lire une autre production !

    RépondreSupprimer
  3. C'est joli comme tout, j'aime beaucoup :-)

    RépondreSupprimer
  4. Saviez-vous que mon premier livre ÉTRANGES NOUVELLES vient de ressortir chez MON PETIT ÉDITEUR ?
    C’est un recueil de 24 nouvelles, parfois drôles, étranges ou fantastiques dont, pour certaines, vous pourrez imaginer une fin. Disponible dans les bonnes et même mauvaises librairies… http://www.monpetitediteur.com/librairie/livre.php?isbn=9782342037937

    RépondreSupprimer